personnes, végétaux, animaux, micro-organismes

37 agriculteurs du cercle de Baroueli au Nord de la zone cotonnière du Mali, réunis en association, faisant pousser chacun de 100 à 700 arbres.

67 utilisateurs français, dont Pierre Fabre Dermo-Cosmétique associé à 73% des arbres.

3 agents contractuels au Mali.

5 associés français (3), malien (1, assumant également la gérance) et tchadien (1), au sein d’une SARL.

Un arbre, le balanzan (Faidherbia albida), emblème de la ville de Ségou au Mali, aux racines très profondes « arrachant » de précieux atomes (pour les formes de vie) à de grands volumes de sols dégradés, perdant ses 100 kg de feuilles en saison des pluies (unique !), produisant 10 kg de gousses par an. Nous recommandons de le planter à une densité de 50 arbres par hectare dans les parcelles cultivées.

Des ruminants, profitant de l’ombre et de 500 kg de gousses par hectare en saison sèche, et laissant au passage des déjections riches de nutriments broutés et arrachés autour des villages.

Des cultures annuelles peu gênées par l’ombre (chute des feuilles en saison des pluies), nourries des nutriments déposés par l’arbre (chute des feuilles) et par les ruminants (déjections). Leur production annuelle est augmentée de 10 kg en moyenne pour chaque arbre planté.

Des bactéries qui s’associent aux racines de l’arbre et échangent avec lui de l’énergie contre de l’azote (qu’elles retirent de l’air présent dans le sol).

Des champignons qui forment avec les racines de l’arbre des manchons mycorhiziens et augmentent considérable surface d’échange avec le sol et absorption.